Novel Stagia

Être hybride, mutant, cette structure mêlant l’humain au végétal met en évidence la complexité et le paradoxe de la relation entre l’homme et la nature : au jour où le paysage naturel subit de fortes évolutions et où la présence des arbres est menacée, l’homme est à la recherche d’une imagerie bucolique accrue.

L’image révèle le phénomène de « nostalgie pré-monitrice » par laquelle l’homme aurait un désir mélancolique de se rapprocher du végétal avant qu’il ne disparaisse complètement.

« L’arbre constitue la plus haute construction biologique unissant le spirituel-vertical- à la matérialité-horizontale-, l’homme se trouvant à la rencontre de ces deux axes. »

Ce projet renferme avec délicatesse les réalités et les fantasmes d’un rapport d’amour et destruction entre l’être humain et la nature que ce premier ne cesse de blesser.

error: